Guerre et loi du Talion

Publié le par Aurelynx

Traditionnellement, la violence est sans limites. Une baffe peut finir en fratricide, voire même en guerre si les différents intervenants sont assez hargneux. Sur ce principe de guerre sanglante, il me semble nécessaire d'y apporter quelques précisions.

Lors des premiers conflits (notez qu'aujourd'hui le terme de « conflit » est uniquement péjoratif alors qu'il possède une dimension positive: c'est un déclencheur de changement pour le bien de tous. Mais les médias ont connoté le conflit d'un sens strictement péjoratif, surtout que l'on a subtilisé le terme de « guerre » par ce mot) que pouvions nous observer?
Deux individus qui s'en vont casser la gueule de deux autres en face. Eh oui, les guerres étaient bien plus petites! Mais avec la technique, la violence s'est changée en barbarie et le nombre des morts est devenu plus important.
Un jour un gars a créé la lame affûtée, et s'est rendu compte qu'il avait largement de quoi tuer un individu avec. Les blessés habituels sont devenus des morts. Mais attendez l'histoire n'est pas finie: l'arc. L'arc et les flèches furent inventées pour chasser (et donc tuer des animaux, l'homme est aussi un animal donc ça devient plus sanglant). Dés que l'on a eu de quoi tuer une personne sans etre a son contact il fallait avoir une précision plus importante pour tuer son ennemi du premier coup. Les guerres devenaient tactiques et précises.
Et puis un matin un gars s'est levé en se disant qu'il allait révolutionner le monde. Il a créé les armes a feu. Plus de morts d'un seul coup. Comme sur la planète il y avait plus d'habitants il était possible d'avoir des personnes uniquement réservées pour faire la guerre, alors les guerres se sont multipliées et sont devenues de vrais carnages. Un champ de bataille peut avoir éliminé plus d'un million de personnes. La guerre de masse est donc déclenchée.
Et puis quoi de meilleur pour la fin que la fameuse bombe atomique? Le nucléaire y'a que ça de vrai! De quoi tuer des gens par milliers en une fraction de seconde! Ah si j'étais Président je serai bien heureux d'empêcher les méchants potentiels d'avoir ces armes alors que les pays riches en sont dotés. Mais que va-t-il se passer si un conflit éclate entre deux grandes puissances ainsi armées? On se tuera à coup de nucléaire, et puis même si on n'en réchappe il restera l'hiver nucléaire, cet hiver provoqué par un épais nuage englobant la planète empêchant au soleil de nous atteindre par ses rayons et de nous réchauffer. C'est sur qu'à une température de -300 degrés on aura du mal à survivre...
tout cela pour des clopinettes! Des individualistes armés jusqu'aux dents soucieux de leur image et non pas de leur planète.

Mais je m'égare (et pas seulement de Montparnasse), ce n'était pas le sujet que je comptais aborder! Recentrons le débat.

Si guerre il y a, c'est selon un critère strictement personnel qu'elle est menée : la haine et la rancoeur. « je te colle une baffe, si si tu me détestes tu voudras ma mort ». C'est une escalade incroyable dans l'échelle de la violence! En cela nous pouvons remercier le Code d'Hammourabi, datant de 1730 avant Jésus Christ dans le Royaume de Babylone pour avoir instauré la fameuse Loi du Talion. Au lieu de faire vengeance soi-même au centuple, cette loi instaure la dimension de la douleur et d'équité. Ainsi « oeil pour oeil, dent pour dent » est une grande avancée dans la justice d'un pays. (il s'agit naturellement d'une avancée pour l'époque, aujourd'hui c'est très différent).
Aujourd'hui, la Loi du Talion est très discutée dans les démocraties et autres régimes du globe. Peu de pays civilisés l'utilisent encore, et c'est tout à l'honneur de la civilisation. Pourquoi discutée? Parce qu'elle est le seul argument recevable des personnes prônant la peine de mort. Il est simpliste de dire « tel individu a tué il mérite donc la mort ». La justice évolue et tant qu'elle convienne à notre société je ne peux que m'en rendre bien-heureux.

Publié dans Article

Commenter cet article