Pensée retardataire pour Ingrid B.

Publié le par Aurelynx

Eh oui, Ingrid B. est rentrée au bercail depuis maintenant quelques semaines. Tant mieux pour elle et ses proches, a ne doit pas être facile à vivre ce genre de situation. Néanmoins ça nous permettait d'entendre parler une fois de temps en temps de la situation en Colombie.

Maintenant les FARC on les a oublié.

Tout comme on avait oublié de préciser que si leur groupe existait c'etait en réponse aux raffles de paramilitaires. Bah oui, fallait bien erradiquer la vermine marxiste....

 

Note pour plus tard: quand est ce qu'on arrêtera de nous prendre pour des cons?

(notez bien cette phrase, je risque de m'en servir fréquemment les temps à venir)

Publié dans Article

Commenter cet article

Sedenya 05/09/2008 23:46

C'est le moins qu'on puisse dire...

Il faudrait aussi parler des guerillas qui n'ont pas dégénéré en pratiques mafieuses, comme les indiens Chiapas au Mexique par exemple.
Sans parler du fait qu'Ingrid B. est elle-même loin d'être blanche comme neige, et de la provocation que pouvait constituer l' arrivée en politique, la bouche en coeur, d'une jeune fille de bonne famille.
Et que pas une seconde les médias n'ont pensé à mettre en cause la responsabilité du gouvernement colombien, qui se refusait à négocier.

Enfin aujourd'hui tout va bien, elle a réalisé "le rêve de sa vie" en rendant visite à Benoit XVI. Amen.