Laïcité : un débat actuel

Publié le par Aurelynx

On nous a dit que le principe même de la laïcité consiste à respecter les avis de chacun, notamment au niveau religieux. Je ne suis pas moi-même religieux, cependant je respecte profondément la religion de chacun parce que je pars du principe que ceci est un aspect purement personnel. On croit en ce que l'on veut, j'ai tendance à croire en l'Homme. Eh oui, je crois que l'Homme (avec un grand H, pour signifier « humain ») est capable de tout, le pire comme le meilleur.

 

Si je m'en tiens à ce qui fut dit concernant la laïcité alors j'en déduis que c'est l'opposition même de l'anti-cléricalisme, celui-ci n'étant qu'un irrespect prononcé envers les religieux.

 

Mais quand sur une chaîne télévisuelle issue du service public [France 3, donc télévision d'Etat (et non pas télévision gouvernementale)] on se coltine durant quatre jours les trajets du Pape en direct, je me demande si un jour on fera la même chose pour les autres religions.

 

Bah oui, c'est un principe fondamental de l'Etat français : l'égalité.

Publié dans Article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Amaneda 15/09/2008 23:51

Je publie ce soir les trois arrangements que j'ai faits à partir de ta photo.
Bises et bonne nuit

Alexpexpex 15/09/2008 22:32

question difficile! Je suis athée bien que j'ai été élevée catholique. Je crois en la vie! Je suis d'accord avec ce que tu dis mais il ne faut guère oublié que nos pays France et Belgique sont à majorité catholique. Les Pays-bas sont davantage protestant. Et en fonction de cela, ça influence fort la presse! C'est mon avis! Ca n'engage personne!

Catherine 15/09/2008 18:48

Le problème avec l'égalité (je crois que c'était Coluche qui disait ça) c'est qu'il y en a qui sont plus égaux que d'autres. C'est bien ce à quoi nous assistons en ce moment.

Amaneda 15/09/2008 16:01

Petite remarque, ta photo n'apparait pas.
Ceci dit, j'ai répondu l'autre jour sur le blog de Kéline à propos de la visite du Pape.
Pour moi, ce n'est pas un chef d'état mais un chef spirituel, il n'a pas à être reçu officiellement par le président qui est le président de tous les français quelle que soit leur religion. D'autre part l'église et l'état ont été séparés depuis longtemps et c'est une forme de tolérance de ne pas faire de différence entre les croyants de tous bords et les non croyants.
Respecter mais ne pas promouvoir une religion plus qu'une autre.