réflexion sur une situation fumeuse et fumante

Publié le par Aurelynx

C'est en étant au contact de la réalité que l'on en comprend plus profondément le sens. Réfléchir, émettre des hypothèses et des théories, décortiquer le sujet sans connaître tout ce qui gravite autour de lui, sont de très belles choses qui ne sont rien si elles ne sont pas accompagnées de pratique. C'est en cela que la pratique a son importance.

J'ai travaillé récemment avec une femme nicotino-dépendante et dans le cadre de mon travail j'étais amené à lui distribuer à horaires fixe ses cigarettes. Lorsque le besoin s'en faisait sentir elle ne parvenait pas à se maîtriser et se mordait, s'arrachait les cheveux et devenait très irritable. Alors dés que cette femme vient voir quelqu'un pour demander « dis, j'peux avoir une clope? » alors qu'elle en a eu une peu de temps auparavant la réponse « tu en as déjà eu une il n'y a pas longtemps » n'est pas recevable en soi. Elle a un manque, un besoin à combler, et dans son cas c'est comme vital, c'est sa seule préoccupation. Le monde autour d'elle peut s'effondrer rien n'est plus important pour elle que cette cigarette.

Le problème de cette femme est simple : elle ne sait pas compter, ce qui implique qu'elle ne se repère pas dans le temps. Sachant qu'elle a droit à un certain nombre de cigarettes au long de la journée, celle-ci se rythme en fonction de la prise de ses cigarettes. Mais la question qui se pose ici est la suivante: quand elle vient demander une clope, que lui répondre? En effet, sans repères dans le temps « cinq minutes » équivalent « deux heures ». voilà une des complexités de mon accompagnement du moment.

Je me demande comment résoudre ce genre de chose, car au final ses frustrations la font souffrir et le fait de ne pas céder a toutes ses demandes (donc augmenter les frustrations) n'est ce pas quelque part de la maltraitance? Le mot est fort mais réel. Difficile là encore d'avoir une réponse à donner, quand on parle de déficience mentale les données sont subitement instables.

Publié dans Blog

Commenter cet article

Amaneda 19/09/2008 14:57

Désolée, je n'ai pas eu le temps de vous visiter, je fais un copier-coller aujourd'hui pour vous souhaiter une bonne journée

Alexpexpex 19/09/2008 12:49

Pour avoir vu sur des proches l'effet de la cigarette, on peut réellement parler de drogue et de manque. Un fumeur préfèrera ne pas manger, ne plus rien acheter que ne pas avoir ces cigarettes. Ca peut paraître fou mais c'est une maladie comportementale pour moi au même titre que l'obésité, ...